Antoinnette et Charles-Edouard avec les enfants en visite chez tante Thérèse et oncle Gérard Grzela. Photo de la page couverture du livre

Noces d'Antoinnette et Charles-Edouard Gravel et de Marguerite et Eugène Duguay le 25 mai 1936. Photo de la page couverture du livre

Noces d'Antoinnette et Charles-Edouard  Gravel et de Marguerite et Eugène Duguay le 25 mai 1936. Photo de la page couverture du livre

L'indispensable publication des bans a lieu au prône, du dimanche. Tout est en place pour une double noce des deux sœurs, Antoinnette et Marguerite Gagnon.

Heureux présage! Un soleil radieux brille en ce superbe matin du 25 mai 1936. Les cloches de l'église Sainte-Agnès de Fauquier sonnent à toute volée. Devant Dieu et devant les hommes, Antoinnette et Charles-Edouard échangent leur promesse.

«Oui, je le veux.»

En glissant la jolie bague d'argent au doigt de sa nouvelle épouse, Charles-Edouard scelle avec elle un serment d'amour. C'est le premier jour de leur vie à deux. C'est fait, les voilà unis pour le meilleur et pour le pire.

Les pères respectifs, Elzéar et Napoléon, heureux témoins de ce bonheur, signent les registres paroissiaux. C'est sous une pluie de confettis que les mariés sortent de l'église devant une foule de parents et d'amis venus partager leur bonheur.

Un cortège d'autos décorées de papier crêpé se forme. Les conducteurs appuient sur le criardpour ébruiter l'heureux événement. Comme le veut la coutume, ce sont les parents de la mariée qui offrent le dîner de la noce. Un festin attend les nombreux invités! Rien ne manque sur la longue table superbement recouverte de nappes blanches où s'alignent les nombreux mets.

Le soir, après un copieux repas chez les parents du marié, c'est la fête.

Vers minuit, les nouveaux époux se retirent pour la nuit de noces. Elle se passera, comme c'est la tradition, sous le toit paternel, derrière portes closes.

Blottis l'un contre l'autre, les nouveaux mariés n'en finissent plus de se minoucher, de se dire des mots doux.

«J'voudrais être toujours heureux comme aujourd'hui avec toé. J'espère qu'on va être longtemps ensemble pisqu'on pourra voir les enfants de nos enfants comme M. le curé Doyon nous a dit durant la messe.»

«Tu sais benqu'oui. C'est à nouzôtes de faire not' bonheur. On commence not' vie à deux. J'sais qu'on va être heureux. On a eu des belles noces!»

Et une première nuit remplie d'amour enveloppe l'étreinte de ce jeune couple qui, ce matin, a pris l'engagement de s'aimer et de se chérir pour toujours...pour le meilleur et pour le pire.

Sur la photo de noces en page couverture de gauche à droite:

Alexandre Gagnon et Marie-Jeanne Gendron, garçon et fille d'honneur Eugène Duguay et Marguerite Gagnon, soeur d'Antoinnette, les mariés Charles-Edouard Gravel et Antoinnette Gagnon, les mariés Edgar Gravel et Iréna Gagnon, garçon et fille d'honneur

À l'arrière : Arthur Landry, Elzéar Gagnon, Napoléon Gravel, Jean Lapointe.

Parcourir l'album

Noces d'Antoinnette et Charles-Edouard  Gravel et de Marguerite et Eugène Duguay le 25 mai 1936. Photo de la page couverture du livre

Antoinnette et Charles-Edouard avec les enfants en visite chez tante Thérèse et oncle Gérard Grzela. Photo de la page couverture du livre

Flore et Napoléon Gravel avec Charles-Edouard, Lorenzo et Thérèse en 1918. Photo recto du livre

Invitation des Éditions Cantinales à une séance de signatures au Salon du livre le 3 mai 2002 à Hearst, On

«Les gens heureux ont une histoire» en nomination pour le Prix des Lecteurs de Radio-Canada tenu à Sudbury, On

Lancement du livre «Les gens heureux ont une histoire» qui s'est tenu à la bibliothèque municipale de Fauquier-Strickland, le 29 avril 2002. Un merci spécial aux organisatrices de cet heureux événement.

Omer Cantin (éditeur), Johanne Melançon (réviseure) et Carmen Laberge (auteure) lors du lancement du livre à Fauquier, On

Gâteau artistique créé pour le lancement du livre «Les gens heureux ont une histoire»

Presse Journal Le Nord - Promotion du lancement du livre «Les gens heureux ont une histoire» de l'auteure Carmen (Gravel) Laberge

Carmen (Gravel) Laberge, auteure du livre «Les gens heureux ont une histoire»

Publicité dans le journal annonçant la sortie du livre «Les gens heureux ont une histoire» de Carmen (Gravel) Laberge

Livre «Les gens heureux ont une histoire» page couverture

.

Recherche

 

Les gens heureux ont une histoire

carmenlabergeauteure

livrelesgensheureuxontunehistoire

lesgensheureuxontunehistoire

Signet, reproduction de la

couverture de dos du livre.

Y figurent le nom de la maison

d'édition ainsi que Flore

et Napoléon Gravel

avec leurs trois enfants

Charles-Édouard,

Lorenzo et Thérèse.