Antoinnette et Charles-Edouard avec les enfants en visite chez tante Thérèse et oncle Gérard Grzela. Photo de la page couverture du livre

Photo de la page couverture

«Dimanche après-midi, on ira faire un tour chez Thérèse» nous annonce papa qui affectionne les balades en auto.

Nous aimons visiter nos cousins. Le temps passe vite à jouer à la cachette, à visiter le poulailler, à jeter des croûtes aux dindes, à jouer à la tag malade, à nous balancigneret à chanter.

Dimanche! Maman qui aime aussi faire une sortie, est toujours prête. Et elle tient à ce que ses enfants paraissent bien. Elle est tellement fière d'eux.

Quand papa sort sa Chevrolet 1937, bien astiquée du garage, c'est le signal du départ. À la queue leu, leu, nous embarquons pour nous entasser sur les sièges. Bien peignés, bien propres et bien mis sur notre trente-six.

«Bertrand, Carmen, Jeannette pisAntoine, assisez-vous les premiers sur le siège arrière. Hermance, Raymond, Normand vont pouvoir s'placer sur vos genoux.»

Maman s'assoit en avant avec le petit Jacques dans ses bras.

Les sièges recouverts de tissu gris sont confortables et assez espacés l'un de l'autre. C'est pourquoi, il y a suffisamment de place pour y empiler deux hauteurs d'enfants.

Pendant ce temps-là, papa tourne la crankpour le démarrage. Au cinquième tour, le moteur lance une pétarade que nous accompagnons de nos hourras. Tout fier, papa pose ses mains sur le volant. Il met le pied sur la clutch, il met le bras de vitesse en première. Il appuie sur l'accélérateur et nous voilà partis.

Voyager à deux étages, c'est pas toujours plaisant. Sous le poids des autres, nos jambes s'engourdissent. Mais, le bon côté, c'est que l'on peut se parler sans être entendus par nos parents. La deuxième rangée forme un mur, isolant le son de nos voix qui ne peut parvenir aux oreilles parentales.

Nous en profitons pour parler de ce qui s'est passé la veille.

«J'pense que p'pa s'en est pas aperçu» fait Bertand en me donnant un coup de coude dans le côté.

«Une chance!»

Lorsque nos parents quittent la maison pour une heure ou deux, Bertrand qui, à treize ans, rêve de conduire une auto, s'improvise notre chauffeur avec le charde papa.

Il y a un certain plaisir à désobéir!...

De gauche à droite, devant la maison de tante Thérèse et oncle Gérard :

Antoinnette avec Jacques dans les bras et Charles-Edouard,

Devant eux, debout : Carmen et Bertrand

À l'avant : Jeannette, Antoine, Raymond, Normand et Hermance

Parcourir l'album

Noces d'Antoinnette et Charles-Edouard  Gravel et de Marguerite et Eugène Duguay le 25 mai 1936. Photo de la page couverture du livre

Antoinnette et Charles-Edouard avec les enfants en visite chez tante Thérèse et oncle Gérard Grzela. Photo de la page couverture du livre

Flore et Napoléon Gravel avec Charles-Edouard, Lorenzo et Thérèse en 1918. Photo recto du livre

Invitation des Éditions Cantinales à une séance de signatures au Salon du livre le 3 mai 2002 à Hearst, On

«Les gens heureux ont une histoire» en nomination pour le Prix des Lecteurs de Radio-Canada tenu à Sudbury, On

Lancement du livre «Les gens heureux ont une histoire» qui s'est tenu à la bibliothèque municipale de Fauquier-Strickland, le 29 avril 2002. Un merci spécial aux organisatrices de cet heureux événement.

Omer Cantin (éditeur), Johanne Melançon (réviseure) et Carmen Laberge (auteure) lors du lancement du livre à Fauquier, On

Gâteau artistique créé pour le lancement du livre «Les gens heureux ont une histoire»

Presse Journal Le Nord - Promotion du lancement du livre «Les gens heureux ont une histoire» de l'auteure Carmen (Gravel) Laberge

Carmen (Gravel) Laberge, auteure du livre «Les gens heureux ont une histoire»

Publicité dans le journal annonçant la sortie du livre «Les gens heureux ont une histoire» de Carmen (Gravel) Laberge

Livre «Les gens heureux ont une histoire» page couverture

.

Recherche

 

Les gens heureux ont une histoire

carmenlabergeauteure

livrelesgensheureuxontunehistoire

lesgensheureuxontunehistoire

Signet, reproduction de la

couverture de dos du livre.

Y figurent le nom de la maison

d'édition ainsi que Flore

et Napoléon Gravel

avec leurs trois enfants

Charles-Édouard,

Lorenzo et Thérèse.